Dossier juridique Logements sociaux

Dossier du Paquebot de la Route de Saint Corentin Immeuble de 26 logements et 43 places de parking


Les communiqués du Collectif Route de Saint Corentin et des associations

28/02/2020
28/02/2020

 

 

 

     Apocalypse Now

 


21/10/2020
21/10/2020

 

 

 

 

 

 

Le mur du son

 

12/10/2020
12/10/2020

 

 

 

 

 

Projet Logement Sociaux 


12/12/2020
12/12/2020

Tract un immeuble a Septeuil 

 

19/10/2020
19/10/2020

 

 

 

 

Projet logements sociaux et propriété intellectuelle


5/05/2021
5/05/2021

 

 

 

 

 

 

Communication du Collectif Route de St Corentin




Les Recours au Tribunal Administratif

 

         - Requête au Tribunal Administratif 1iere instance

 

 

 

 

 

 

- Requête en appel Cour d'Appel Administrative

 


REVUE DE PRESSE

Le conseil d’administration (CA) des Résidences Yvelines Essonne a voté lundi 3

octobre une hausse des loyers de 3,6 % au 1er janvier 2023 (78Actu)


« C'est du bricolage ! » : les locataires d'une résidence de Mantes-la-Jolie en travaux

s'exaspèrent. La réhabilitation d'un ensemble immobilier de 77 logements à

Mantes-la-Jolie (Yvelines) fait des vagues chez les locataires. Nombreux sont ceux à pointer

des défaillances en série. ( Source 78Actu)


Moisissures, humidité, infiltrations... À Buchelay dans les Yvelines, des logements

sociaux neufs souffrent de graves malfaçons, qui rend difficile la vie de ses

locataires...

"Un chantier qui n'a pas été forcément mené dans les règles de l'art."

Dans les logements, certains plafonds s'effondrent, et des volets sont régulièrement cassés. Du côté du bailleur, qui reconnaît des malfaçons, il faut plutôt regarder du

côté du constructeur. c'est ce qui s'appelle une malfaçon, un chantier qui n'a pas

été forcément mené dans les règles de l'art, des choses qui ne peuvent pas

forcément se déceler au moment de la livraison, affirme Maxime Fieschi, porte-

parole des résidences Yvelines Essonne (Source BFM TV)


Amale, une Mantaise (Yvelines) handicapée en fauteuil roulant, n'est sortie qu'une

fois de chez elle en près d'un mois à cause d'une panne d'ascenseur. Ce n'est pas un cas isolé...

Nous comprenons la colère de nos locataires et nous sommes désolés qu’ils aient eu

à subir de telles perturbations, qui plus est dans une résidence construite en 2020 et

que nous avons rachetée en 2021. (Source Actu.FR)